• Passagers clandestins - Jean-Simon Brisebois

Issu d’une famille dysfonctionnelle et ayant reçu une éducation provenant d’un milieu très marginal, j’ai dû apprendre rapidement à me défendre puisque mes parents venaient
d’un milieu criminel de l’est de Montréal.


Plus de la moitié de mon enfance, je l’ai vécue en centre jeunesse, pour ma protection. Adolescent, j’ai vécu en quelque sorte un chômage criminalisé.

Pour ne pas devenir trop désinvolte et afin de ne pas suivre la lignée familiale, je me suis donc consacré à l’écriture pour évacuer le trop-plein de frustration que j’avais accumulée. Par l’écriture, j’ai pu partager avec autrui mon grand besoin de m’affirmer et de faire valoir qui j’étais.

Je suis né dans Hochelaga Maisonneuve, l’un des quartiers les plus pauvres du Canada. J’ai souvent eu à observer les mouvements de la ville le soir venu. Je m’inspire de la ville et des bars, ils sont en quelque sorte mon théâtre urbain où les personnages sont souvent des marginaux ou des gens de la rue. Ils ont été souvent une source d’inspiration pour mes écrits. Je m’inspire de leur vécu, mais aussi du mien pour écrire.

Trop de gens, selon moi, vivent dans l’exclusion et souvent ont des problèmes de consommation. Certains ont de la difficulté à se loger convenablement. D’autres sont sans ressource ou n’ont pas d’écoute. Pour ma part, je me considère seulement comme un observateur de cette triste réalité. Je n’ai pas vécu personnellement l’itinérance ou de graves problèmes de logis.

J’ai grandi dans le milieu de la drogue, mais personnellement je n’ai pas eu de graves problèmes de consommation. Par contre, je m’efforce de comprendre les gens qui y sont confrontés chaque jour.

Dans ce livre, je transcris des vers au goût de l’asphalte où ma plume transcrit les cris de ses oiseaux de Nuit qui errent dans le monde infiniment petit de leurs moments de vérité. Je vous fais aussi part de mes états d’âme ainsi que mes théories personnelles sur divers sujets. Chers lecteurs, lectrices, bonne lecture à travers le visage de la ville clandestine que je transcris dans ces écrits.

Nom de l'auteur: Jean-Simon Brisebois
Nombre de pages: 174
Taille du manuscrit: 6 x 9
ISBN: 978-2-924408-57-5
Éditeur: Les Éditions Première Chance

 

 

Passagers clandestins - Jean-Simon Brisebois

  • 20,00$


Balises: Poésie